Création d'entreprise, Marketing, Témoignages

Stéphane Walle : opticien

Stéphane Walle est opticien et chef d’entreprise à Bordeaux. Il présente aujourd’hui son métier, son parcours et partage avec...

krys opticien

Stéphane Walle est opticien et chef d’entreprise à Bordeaux. Il présente aujourd’hui son métier, son parcours et partage avec vous sa vision de l’entreprenariat. Un parcours inspirant que nous avons voulu partager avec vous.



Quel achat de moins de 100€ a le plus impacté votre vie de façon positive dans les 6 derniers mois ?

C’est un aimant que j’utilise dans ma voiture pour avoir mon téléphone à disposition. Ce n’est pas bien et je fais attention à ne pas l’utiliser en roulant. Mais dans mon métier, ma voiture est comme un second bureau.

Comment un échec ou un échec apparent vous a préparé pour de futurs succès ? Avez un échec “favoris” à partager ?

Je n’étais pas forcément un mauvais élève. Je sauvais la mise avec les mathématiques et la physique mais c’était plus compliqué dans les autres matières. Ce n’est pas forcément un échec scolaire mais plus un échec de relation entre les professeurs et l’élève que j’étais. Mon challenge pour ma vie professionnelle a été d’évoluer dans un environnement moins conflictuel et plus épanouissant.

Si vous pouviez avoir un panneau d’affichage géant n’importe où et avec ce que vous voulez dessus, d’un point de vue métaphorique, un message qui pourrait atteindre des millions de personnes : Qu’est-ce qu’il dirait et pourquoi ?

Ne fais pas aux autres ce tu n’aimerais pas qu’on te fasse“. Les excuses, c’est bien mais si nous réfléchissons avant, cela évite de blesser les autres puis de chercher à s’excuser par la suite.

Quel est le meilleur investissement que vous ayez fait dans votre vie ? (Cela peut être un investissement de temps, d’argent, d’énergie, etc.)

Mon école d’optique, c’était une école privée et je suis fier de pouvoir dire que je l’ai financé en travaillant. C’est grâce à ce diplôme d’opticien que j’ai pu devenir un entrepreneur.

opticien krys
Stéphane Walle devant sa boutique de lunettes

Durant les 5 dernières années, quelle nouvelle croyance, habitude ou comportement a le plus amélioré votre vie ?

nJe suis skieur amateur (passionné). J’ai rêvé un jour d’être moniteur de ski. Aujourd’hui, je suis très content de ne pas l’avoir fait car j’arrive à m’offrir plusieurs semaines par an de ski pour me faire plaisir. Et depuis 5 ans, j’ai la chance de pouvoir partir au Canada faire de l’héliski avec une bande de copains. Je pars avec une vraie motivation et je reviens avec des souvenirs et des rêves plein la tête.

C’est une expérience extraordinaire, c’est au-delà du rêve et réussir toucher cette sensation du doigt, c’est magique. Pour information, le site est en Colombie Britannique. Il n’y a pas de télésiège, c’est un hélicoptère qui vous remonte en haut de la montagne.

Quel conseil(s) donneriez-vous à un(e) étudiant(e) fraîchement diplômé qui s’apprête à entrer dans la vie active ? Quels conseils devrait-il ou elle ignorer ?

C’est le conseil que je donne tous les jours à mes enfants : “Rien ne va sans le travail et l’engagement !”

Pour arriver à un résultat dans la vie, il faut travailler. C’est la base. Mais travailler de façon standard, sans s’engager réellement, on peut passer à côté de quelque chose. Je ne dis pas pour juger, c’est juste ma vision. Quand vous allez tous les jours au travail avec de l’envie et de l’engagement, que vous avez la volonté de donner à votre entreprise autant qu’elle vous donne, il n’y a rien de plus épanouissant.

Quels sont les mauvais conseils que vous entendez dans votre secteur d’activité ou votre domaine d’expertise ?

Les mauvais conseils viennent souvent des personnes extérieures au métier. J’ai participé à une conférence dernièrement et j’ai l’impression que les conseils étaient un peu déconnectés du terrain. Je pense que c’est difficile pour une personne qui ne vit pas au quotidien le terrain de donner des conseils qui apportent une vraie valeur ajoutée.

Quand vous vous sentez dépassé ou déconcentré, que faites-vous pour vous recentrer ?

J’essaie de prendre le maximum de recul. Ce qui n’est pas facile, le risque peut-être de décrocher du dossier et de laisser de côté.

En revanche, cela permet de prendre de la hauteur et envisager une approche différente pour trouver le bénéfice dans chaque situation.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.