Création d'entreprise, Témoignages

Le management participatif et éco-responsable chez Cohda

Séverine Goasguen a créé son entreprise d’études de marché à Bordeaux. Elle présente aujourd’hui son métier, son parcours et...

Séverine Goasguen a créé son entreprise d’études de marché à Bordeaux. Elle présente aujourd’hui son métier, son parcours et partage avec vous sa vision de l’entrepreneuriat. Un parcours inspirant que nous avons voulu partager avec vous !



Quel est le livre (ou les livres) que vous avez le plus offert en cadeau, et pourquoi ? Et quel est le livre qui a le plus influencé votre vie ?

Agir et penser comme un chat de Stéphane Garnier. C’est un livre de développement personnel basé sur le mimétisme du chat : très agréable à lire. Je laisse ce livre sur ma table de salon et chaque fois qu’une personne vient chez moi et s’y intéresse, je lui offre puis je l’achète à nouveau.

Quel achat de moins de 100€ a le plus impacté votre vie de façon positive dans les 6 derniers mois ?

Une batterie nomade pour recharger mon téléphone portable. Un ami qui connaît mes problèmes de batterie de téléphone me l’a offerte. C’est très utile au quotidien.

Comment un échec (ou un échec apparent) vous a préparé pour de futurs succès ? Avez un échec “favoris” à partager ?

Je ne m’arrête pas sur les échecs. J’ai envie de dire que l’échec n’existe pas. C’est notre réaction à une situation qui fait la différence entre un échec ou une opportunité. La fermeture de mon service chez Téléperformance aurait pu être vue comme un échec. Mais au final, c’était une belle opportunité car cela m’a permis de créer Cohda.

Si vous pouviez avoir un panneau d’affichage géant n’importe où et avec ce que vous voulez dessus, d’un point de vue métaphorique, un message qui pourrait atteindre des millions de personnes : qu’est-ce qu’il dirait et pourquoi ?

Liberté, égalité, fraternité. Ces mots sont d’une puissance parfaite. Je voyage beaucoup et la liberté n’est pas au même niveau partout dans le monde. C’est bien de se rappeler qu’en France, nous sommes libres. Egalité et fraternité, c’est important de veiller à préserver ces valeurs. En France, l’égalité est un sujet de notre quotidien. L’égalité sociale ou même entre les hommes et les femmes au travail ont besoin de toute notre attention. Cela fait du bien de rappeler cette si belle devise.

Quel est le meilleur investissement que vous ayez fait dans votre vie ? Cela peut être un investissement de temps, d’argent, d’énergie, etc.)

Je suis passionnée de voyages en sac à dos. C’est pour moi, le meilleur investissement que j’ai fait. Partir le plus souvent possible rencontrer d’autres personnes, découvrir d’autres modes de vie ou de penser… On voit la vie autrement, on apprend à relativiser, on apprend la patience, l’improvisation et à se satisfaire de petites choses. Retransposé au monde de l’entreprise, ces apports sont précieux.

Durant les 5 dernières années, quelle nouvelle croyance, habitude ou comportement a le plus amélioré votre vie ?

Croire en mon intuition. Quand j’ai créé Cohda, j’ai bénéficié d’un accompagnement dans mon devenir d’entrepreneuse et d’un coaching pour prendre conscience de mes talents et pouvoir prendre appui dessus. Grâce à ce travail d’introspection personnel, j’ai appris à suivre et à faire confiance dans l’intuition qui me caractérisait, très pratique quand on est confronté à des situations inédites, le lot quotidien de tout chef d’entreprise !

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un(e) étudiant(e) fraîchement diplômé(e) qui s’apprête à entrer dans la vie active ? Quels conseils devrait-il ou elle ignorer ?

Mon conseil serait d’écouter les signes, d’être attentif au “bon alignement des planètes”, aux rencontres et événements qui arrivent à point nommé même si c’est parfois difficile à voir ou à interpréter. Soyez attentifs aux signes extérieurs quels qu’ils soient sans tomber non plus dans l’excès. La définition d’un parcours professionnel reste quelque chose de très rationnel et très réfléchi. L’important, c’est d’être en phase avec ses choix.

Quels sont les mauvais conseils que vous entendez dans votre secteur d’activité ou votre domaine d’expertise ?

« Vous devriez sous-traiter vos terrains d’enquête en offshore, à Madagascar, au Maroc ou en Tunisie ». Nous sommes souvent sollicités pour délocaliser notre production ailleurs, là où le coût de la main d’œuvre est plus compétitif. Sous la pression concurrentielle, nombreux sont nos concurrents qui le font. Cohda s’y refuse, bien déterminé à contribuer (modestement mais sûrement) à la préservation des emplois en France et à maîtriser de bout en bout ses prestations depuis sa plateforme bordelaise, en accord avec son ADN et sa raison d’être, celle de réaliser des enquêtes de qualité made in France. C’est un choix, un positionnement auquel nous sommes très attachés et dont nous sommes fiers.

Durant les 5 dernières années, dans quels domaines avez-vous progressé pour dire “non” ? (invitations, distractions, etc.) Quelle méthode vous a aidé ? Des conseils ?

L’entrepreneuriat m’a fait progresser dans « la technique du non » et m’invite chaque jour à avoir un avis tranché, à renoncer à certaines choses, à affirmer mes positions en acceptant que celles-ci ne soient pas partagées par tous, parfois à contre-cœur mais en veillant, autant que possible, à la justesse de ce « non » même si dire « oui », c’est parfois plus simple, plus confort, plus fédérateur… Mais entre les 2, mon cœur ne balance jamais vers le « peut-être »…

Qu’est-ce que vous pensez du télétravail dans votre métier ?

J’ai travaillé sur ce sujet pour voir comment nous pouvons l’inscrire dans notre quotidien chez Cohda. Des questions techniques et juridiques pour les plateformes nous limitent pour le moment mais nous y travaillons. Certains disent que les principaux freins au télétravail sont liés à la confiance. Chez Cohda, ce n’est pas ça. Je suis pour à 100%. D’ailleurs, à part les téléopérateurs, les autres salariés de l’entreprise peuvent travailler à distance. Souvent, nous sommes plus performants depuis chez nous car nous arrivons à mieux nous concentrer. Cela dit, il faut faire attention à l’isolement et trouver le bon dosage qui est différent pour chacun. Commencer par un jour puis ajouter d’autres journées avec le temps. Nous parlons souvent de transition écologique, ça passe aussi par le télétravail. J’habite à 5 minutes de mon bureau mais pour ceux qui habitent à une heure de leur lieu de travail. C’est un vrai geste pour l’environnement. Tout est basé sur la confiance et sur une volonté mutuelle entre l’entreprise et les salariés.

Vos actions pour réduire vos déchets ?

Cela fait partie de nos valeurs que de faire attention à notre planète. Nous avons mis en place un système de tri sélectif et confié le recyclage de nos déchets à Solution Recyclage, une entreprise indépendante qui propose une solution de recyclage complète garantissant à COHDA que les déchets ainsi collectés suivront les filières de régénération les plus écologiques avec une traçabilité des quantités collectées, des modes de recyclage utilisés et de la localisation des sites de recyclage. Cette politique de tri impose de la discipline en interne et nécessite d’accompagner et de former certains salariés qui ne sont pas habitués à trier les déchets chez eux. L’entreprise a un rôle d’évangélisation en plus de s’inscrire dans un environnement éco responsable. Nous avons ce rôle de responsabilisation. C’est un (beau) combat de tous les jours et nous répétons sans cesse les bonnes pratiques afin que tout le monde participe activement au tri des déchets.

Il est dit que le management, c’est l’art de répéter !

Donc, nous répétons chaque jour et nous obtenons des bons résultats. Peut-être que cela a des conséquences sur leur vie personnelle et qu’ils trient plus chez eux. Sur un autre sujet, nous privilégions systématiquement les déplacements professionnels en train plutôt qu’en avion afin de limiter notre impact environnemental.

Mise à disposition d’un espace de Coworking

COHDA a déménagé dans ses propres locaux il y a 2 ans avec l’idée de dédier une partie de son espace de travail au coworking : la mise à disposition de 10 bureaux clés en main et la location de ses 2 salles de réunion. Dans l’air du temps, c’est un pied dans le nouveau monde, le monde du partage. C’est aussi une façon de s’ouvrir à d’autres métiers que le nôtre. Cela créé une belle dynamique, des échanges qui nous sortent de notre environnement et des complémentarités peuvent naître de cette mosaique d’expertises et de personnalités.

Les coworkers trouvent chez COHDA une réponse à leur isolement et/ou logistique et nous, de la richesse dans l’ouverture que cela procure. Tout cela est très positif !  

Pour finir, un petit mot pour votre cabinet comptable ?

J’ai un attachement tout particulier à Fiduciaire Experts car c’est votre cabinet qui m’a accompagné depuis la création de Cohda. Aujourd’hui, vous êtes là avec nous au quotidien. Il y a du conseil en permanence et un cadre quand je perds pieds dans toutes les évolutions législatives qui pleuvent de toutes parts. Souvent, nous reprochons aux experts comptables de se perdre dans les bilans comptables et d’oublier le conseil. Je pense que le conseil stratégique est un vrai plus dans la gestion de mon entreprise.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.