Actualité, Création d'entreprise, Marketing

Basecamp et la recherche de la culture d’entreprise idéale

Comment créer l’environnement de travail le plus performant possible ? C’est la question que ce sont posés Jason Fried...

Comment créer l’environnement de travail le plus performant possible ? C’est la question que ce sont posés Jason Fried (PDG) et David Heinemeier (Directeur technique) de la société Basecamp. Après des années de tests et recherches, ils ont écrit le livre “It Doesn’t Have to Be Crazy at Work” ou en français “Arrêtons de bosser comme des foux !”.

Jason Fried, l’auteur de nombreux livres à succès comme “Rework, réussir autrement” et “Remote: Office not required” a dévoilé les grandes idées de son dernier livre à la journaliste britannique Loulla-Mae Eleftheriou. Fiduciaire Experts vous propose un résumé de cette interview.

Dans un monde toujours plus rapide et concurrentiel, nous avons tendance à perdre le sens des priorités et à vouloir être partout à la fois. Prisonnier de l’immédiateté et de l’instantané, nous pensons que nous devons être toujours actifs pour rester dans la course.

C’est peut-être là que nous faisons fausse route.

Travailler 80 heures par semaine, organiser des réunions tardives le soir, gérer des emails le week-end, recevoir des notifications constantes sont autant d’éléments qui nuisent à la productivité et la performance de vos employés.

D’après une récente étude australienne, il serait néfaste pour la santé mentale et physique de travailler plus de 39 heures par semaine.

Ces quelques exemples font partie des nombreuses raisons qui ont poussé Jason Fried à développer une entreprise où le bien-être des salariés est lié à la performance de l’entreprise.

Voici ces conseils pour booster votre productivité et fidéliser vos équipes.

Des horaires protégés

Jason Fried attache une grande importance aux horaires de travail. Il considère qu’il est de son devoir de veiller à ce que la charge de travail de ses salariés soit réalisable durant le temps de travail.

Il part du principe qu’un salarié qui se sent obligé de faire des heures supplémentaires pour atteindre ses objectifs va s’user moralement et physiquement bien plus vite. Sa qualité de travail, sa créativité et sa motivation vont diminuer rapidement.

Un espace de travail paisible

Selon le rapport sur les distractions au travail de l’Udemy 2018, les bureaux bruyants et les collègues bavards représentent les principales perturbations au travail. Cela créé du stress et diminue la motivation des salariés.

Jason Fried a cherché quel est l’endroit le plus propice au travail…

Quel est le lieu propice à l’apprentissage, la réflexion et à l’étude ?

Un lieu calme où vous pouvez vous concentrer sans perturbations extérieures : La bibliothèque !

Ils ont alors appliqué les mêmes règles dans leurs bureaux.

Les employés sont silencieux et respectueux et il ne faut pas les déranger.

Des salles à l’écart sont prévues pour discuter à haute voix et favoriser les temps d’échange.

Pas de CV pour le recrutement

Le CV n’est pas une source assez fiable pour les dirigeants de Basecamp. Ils sélectionnent une liste de candidats potentiels puis ils les embauchent pour une semaine afin de travailler sur un projet. Le fruit de cette semaine de travail, les explications des choix effectués et les réactions aux critiques sont les éléments déterminants du recrutement.

Des salaires transparents

Un sujet très délicat, spécialement en France, où il y a une forme de pudeur à parler d’argent. Pourtant, une étude sur plus 71 000 personnes réalisée par PayScale montre que les conversations ouvertes sur les salaires sont plus importantes que l’avancement professionnel.

Ils ont noté que l’intention d’un salarié de rester ou de quitter son entreprise est directement liée à ce qu’il pense de son salaire.

Des avantages authentiques plutôt que des avantages pièges

Les dirigeants de Basecamp ont mis en place une liste d’avantages qui bénéficient réellement à leurs employés.

Il n’est pas question ici de parler d’avantages du type :

  • Le dîner gratuit pour les employés qui restent travailler le soir.
  • Des salles de jeux et de la bière gratuite le vendredi soir.

Ces avantages semblent intéressants mais ils contraignent les employés à rester au bureau. Ce sont des moyens détournés pour amener les employés à rester travailler sur leur temps libre.

Au lieu de cela, Basecamp propose à ses salariés des activités qui leur sont vraiment destinées. Il faut qu’ils en retirent un bénéfice sur le plan personnel.

Exemples :

  • Paiement des vacances (chalets à la montagne, maison sur la plage…)
  • Activités bien-être comme le yoga, méditation, massage dans un vrai salon.
  • Achat d’un vélo (Cela peut les inciter à moins utiliser la voiture)

Jason Fried explique qu’il ne fait pas cela pour la gloire mais parce que cela lui semble juste.

 L’organisation du temps de travail

Chez Basecamp, les salariés travaillent 39 heures par semaines. Ils font des journées de 8 heures au maximum sur une semaine de 5 jours. 2 jours de week-end sont entièrement consacrés à la vie personnelle.

Il n’y a pas de réunions obligatoires sur le temps de travail.

Ils veillent également à ce que tous les employés puissent poser les jours de congés auxquels ils ont le droit.

Cohésion d’équipe

Organiser régulièrement des expériences de travail en équipe pour la cohésion et la communication entre les membres de l’entreprise.

Ils organisent des journées en semaine où ils vont vivre ensemble un moment en dehors du bureau.

Exemples :

  • Un stage de Team Building
  • Une course de rafting
  • Une ascension de montagne
  • La création d’un bivouac pour passer la nuit à la belle étoile
  • Etc.

Voilà, vous connaissez maintenant la méthode de Jason Fried pour diriger son entreprise Basecamp.

Adopter cette culture d’entreprise vous aide à créer un environnement de travail sain, enjoué et productif.

Vous voulez en savoir plus, voici deux liens de librairies françaises où vous pouvez acheter le livre “Arrêtons de travailler comme des fous !” en français.

Lalibrairire.com

Mollat.com

Merci pour votre lecture.

Alexandre Wanlin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.