Fiduciaire Experts Conseils
Fiduciaire Experts Audit
Accord Bordeaux

11 avenue de Chavailles
Bureaux Bordeaux Lac Bât G
33525 BRUGES
Tél : 05 56 07 50 75
contact@fiduexperts.com
Plan | google-map
Ouverture :
du lundi au jeudi de 9h à 12h30
et de 13h30 à 18h
Vendredi de 9h à 12h30
et de 13h30 à 17h

Verneuil Conseil
64 rue Stéhélin – Parc d’Aliénor
33000 BORDEAUX
Tél : 05 56 02 53 11
contact@verneuilconseil.com
Plan | google-map
Ouverture :
du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 18h
Vendredi de 8h30 à 12h30

Fiduciaire Experts Conseils
15 avenue de Montesquieu
33160 SAINT MEDARD EN JALLES
Tél : 05 56 05 24 08
contact@fiduexperts.com
Plan | google-map
Ouverture :
du lundi au vendredi de 8h à 13h
et de 14h à 18h

Sud Ouest Experts Conseils
Avenue de la Poterie
ParcTechnoclub Bat D
33170 GRADIGNAN
Tél : 05 56 87 63 05
soec@fiduexperts.com
Plan | google-map
Ouverture
du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30
et de 14h à 17h30
Vendredi de 8h30 à 12h30
et de 14h à 17h
Alexandre WANLIN
21 Mar 2018

Bitcoin est une cryptomonnaie basée sur la Blockchain ! Comment ça marche ?

William Bout - Source

La blockchain est née dans l'esprit de Satoshi Nakamoto, un brilliant et anonyme pseudonyme qui a créé le Bitcoin. Satoshi pourrait être une personne ou un groupe de personne. Personne ne le sait...

Satoshi Nakamoto a décrit le Bitcoin en 2008 comme :

"l'équivalent d'Electronic Cash en mode pair à pair"

Lorsqu'il a créé la blockchain, sa motivation était de remplacer le tiers de confiance dans les échanges monétaires.

 

Comment ?

La blockchain est une base de donnée sécurisée et publique. C'est une liste de données sur chaque entrée et chaque sorties d'information. La liste s'agrandit de façon continue.

Le système donne la preuve de "qui possède quoi" à tout moment. De plus, Le registre est dupliqué sur un grand nombre d'ordinateurs appelés les nœuds du Bitcoin. Il faut savoir que ce registre est distribué publiquement dans le monde entier.

La principale différence avec la technologie blockchain est qu'il n'y pas de tiers de confiance dans les opérations.

 

Donc...

Pas de banques !

 

Toute l'intégrité du systèmé est garantie par un mécanisme de consensus. C'est le système de réseau en "nœuds" qui travaille et valide les mises à jour de la blockchain lorqu'une personne veut transférer de l'argent à une autre.

Expliquons ce concept avec l'exemple du Bitcoin.

 

Comment fonctionne le Bitcoin ?

Qui donne quoi à qui ?

Jean veut envoyer de l'argent à Ema.

D'abord, ils ont besoin d'un porte monnaie (wallet) Bitcoin. C'est un logiciel qui permet d'accéder à la blockchain. Cela peut être comparé à un navigateur pour accéder à Internet. Un porte monnaie pour Bitcoin est comme un Mozilla Firefox pour Internet, une porte d'entrée.

Ensuite, Jean utilise sa clé cryptographique pour ordonner sa transaction. La clé cryptographique transforme du texte simple en texte encodé et vice versa. La clé est privée et assure la sécurité de la communication. C'est le coeur d'une opération cryptographique.

En clair, Le porte monnaie de Jean demande l'autorisation de créer une modification dans le réseau de la blockchain en retirant de l'argent de son porte monnaie pour le verser dans le porte monnaie d'Ema.

Sa demande rejoint d'autres demandes dans un bloc. Ce dernier contient le hachage cryptographique, un horodatage et les données de transaction du bloc précédent. C'est à dire, une synthèse codée des précédentes transactions.

Cela signifie que chaque bloc est lié aux autres blocs et ne peut être modifié séparément.

 

Pourquoi ?

Parce qu'une blockchain est un registre décentralisé, distribué et public. Chaque transaction est enregistrée sur un grand nombre d'ordinateurs. Donc, si vous essayez de changer une donnée déjà validée, cela modifierait plusieurs blocs et l'ensemble du système serait corrompu.

Pour revenir à notre exemple, Jean effectue sa demande de transaction. Sa demande rejoint le réseau pour être analysé plusieurs nœuds du réseau. Ils inspectent le registre pour vérifier que Jean possède bien les Bitcoins qu'il veut dépenser.

Si tous les feux sont aux vert, les spécialistes des nœuds, appelés des mineurs, sont intégrer la demande de Jean dans un bloc avec des transactions similaires pour créer un nouveau bloc qui rejoindra le réseau.

Ce bloc est daté, ajouté à la blockchain et il rejoint le réseau.

Enfin, Ema reçoit l'argent de Jean.

 

Pour résumer :

  1. Jean veut envoyer de l'argent à Ema
  2. Sa demande rejoint d'autres demandes dans un bloc
  3. le bloc est analysé par différents afin de rejoindre le réseau
  4. Le bloc est daté et il est ajouté à la blockchain pour rejoindre le réseau
  5. Ema reçoit son argent

 

Durant ce processus, chaque transaction génère une valeur de hashage. Cette valeur est l'information qui sera regroupé avec d'autres hashage pour former l'historique de transaction du bloc. Ce schéma de transaction et de valeurs de hashage est un "Merkle Tree" ou arbre de Merkle.

 

 

Voilà le processus d'une transaction de Bitcoin. Les blockchains sont conçues pour ajouter des données des nouveaux blocs sur les anciens blocs. Les blockchains ne réécrivent pas sur les anciens blocs. Ils ajoutent de l'information avec les données (hashes) du nouveau bloc pour sécuriser l'ensemble du système.

Cette opération s'appelle le minage. Elle est principalement réalisée dans des coopératives de mineurs. Historiquement, la première coopérative de mineurs s'appelle Slush Pool. C'est une coopérative technique mais accessible aux mineurs débutants.

Nous avons vu que la technologie blockchain permet de réaliser des transactions financières sans l'intervention d'un tiers de confiance.

Cela pourrait être une incroyable opportunités pour que le peuple reprenne un peu de pouvoir financier sur les gouvernements et les institutions financières.

Mais..

Comment être certain que Jean possède vraiment les bitcoins qu'il veut transférer à Ema ?

Chaque donnée de la blockchain est publique et chaque bloc est lié par des hachages cryptographiques, des horodatages et des données de transaction. L'historique des transactions de Jean est donc public et peut être vérifié pendant le processus. Aussi, chaque transaction Bictoin peut être suivie par les mineurs du réseau. Autrement dit, il est possible de connaître toutes le transactions de chaque bitcoins sur le réseau.

 

Comment s'assurer que Jean ne dépensera ses Bitcoins qu'une seule fois ?

Les blockchains sont sécurisés de par leur conception. Le principe de l'arbre de Merkle et des noeuds, l'interdépendance des blocs et l'extension de l'enregistrement au lieu de l'écraser permettent à la blockchain de suivre chaque entrée et sortie de Bitcoins depuis le début.

 

Théoriquement, il paraît impossible que Jean dépense deux fois ses Bitcoins.

 

S'il n'y a pas de tiers de confiance, où les portefeuilles de James et Mary sont stockés?

Partout! Les registres sont distribués publiquement et ils sont répliqués sur des milliers d'ordinateurs autour du monde.

Cela signifie que le solde de votre portefeuille n'est pas stocké dans un endroit mais dans des milliers d'endroits pour assurer un niveau de sécurité élevé.

Une courte vidéo pour expliquer avec des images le concept de blochain

 

 

Merci pour votre lecture, j’espère que cela vous aide à y mieux comprendre ce sujet si controversé.

Suivez Fiduciaire Experts sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs articles !

Alexandre Wanlin

 

Commentaires Facebook